L’amitié, un si joli pays globalisé

L’amitié, un si joli pays globalisé

 

Chaque humain vit dans une bulle où il se lie avec d’autres pour être heureux. Il croise des visages qui lui permet d’avancer sur son propre chemin. La virtualité du monde est une fenêtre montrant le pire et le meilleur que l’humain puisse être, mais n’est-il pas le reflet du miroir qui se passe dans notre quotidien ? Comment croire encore que le lien qui se tisse sur la toile peut-il être considéré de moins bonne qualité de ce qui se passe dans nos villes ?
La simplicité de dire bonjour à inconnu se perd dans la rue, pourtant, c’est comme un sourire, il offre un instant joyeux à quelqu’un qui se sent envahi par la tristesse de ce qu’il vit. Ce qui nous fait grandir, c’est l’expérience de la rencontre humaine virtuelle ou réelle. Elles peuvent nous faire vivre des moments uniques qui donne à notre route une saveur authentique. Ces nouveaux moyens de communication, chacun peut en faire une indigestion, mais ils sont des facilitateurs de connexions humaines exceptionnelles.  L’amitié, c’est comme une fleur qui grandit et s’installe dans le cœur de l’humain. Le temps est le meilleur ingrédient pour sentir l’authenticité de ce cadeau que deux personnes se font.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils