Rondeur et Condescendance

Rondeur et Condescendance

Le soleil, l’été et les complexes qui galopent sur la plage..

#silence #joie #heureux #gourmandise

Combien de fois, j’ai entendue?

Line, ton visage est magnifique… Tu nous fais rire…

Quand je fais les magasins, je vous assure;  je rigole moins dans la cabine d’essayage. Je me retrouve seule face au miroir avec mes kilos considérés comme de l’obésité morbide par la plupart des organismes de santé.  Pourtant, je n’ai pas l’impression d’être mortellement moche. Même ronde, j’ai une vie sociale bien remplie. Parfois un peu trop mais c’était un choix qui change avec le temps… c’est la société qui n’aime pas la différence de taille. Trouver un vêtement qui ne ressemble pas un sac à patates est devenu un parcours du combattant dans les boutiques pour les 48 et plus. Je suis une femme connectée, j’adore le web, mais le conseil de quelqu’un pour un vêtement est une évidence qui se perd.

Vive les copines qui se lancent dans la mode pour les rondes…

Combien de fois j’ai vécue?

Viens, je t’invite quelque part…  Je me retrouve autour d’un apéro ou d’un café pour qu’un ou une inconnue pour me vendre une solution à un prix exorbitant pour perdre du poids.  Rassurez-vous, j’avais besoin de personne pour savoir que mon corps est parfois trop lourd à porter;  monter dans les escaliers et être à bout de souffle sentir mon coeur s’emballer trop vite. La condescendance ne part jamais de la mauvaise intention de quelqu’un… Pourtant, je l’ai considérée parfois humiliante. Quand on la ressent comme une blessure, il faut réfléchir pourquoi cela nous fait autant mal..

Ma gourmandise est une qualité que je partage souvent dans la cuisine de mon entourage. D’ailleurs, c’est mon deal quand je pars quelque part ; c’est souvent plat contre hébergement, cela marche tout le temps..

Comment faire autrement?

Depuis 2015, j’avais perdue l’envie de cuisiner. J’avais tellement donné que je n’avais plus confiance en moi. Même si cela ne se voit pas avec le sourire que j’affichais partout…  J’adore cela et depuis peu je me remet à créer des plats simples sains et à tout petit prix comme un gaspacho de courgette dont certaines papilles se souviennent….

Je dois dire merci aussi à une amie qui vit en suisse le pays du chocolat par excellence qui me suit depuis que je suis partie de si beau pays…. J’ai trouvé grâce à elle mes trucs et astuces  qui sont indispensable à ma réussite personnelle et professionnelle. J’adore, car je commence à créer mon propre chemin sans avoir peur des conséquences car je les sais positives pour moi même et c’est indispensable…

Petite, ma nourrice m’avait transmis la joie de la marche à pied. Depuis peu j’y reprends goût dans la nature. J’adore, cela m’inspire dans ma cuisine, car j’ai trouvé des coins à menthe sauvage et aussi pour mon roman… Prendre plaisir, c’est l’essentiel en tout… En redécouvrant la Sarthe, j’ai appris qu’en partant du Mans je pouvais arriver à pied au Mont Saint Michel.

En découvrant le parcours, j’ai des haltes où je serais ravie de retrouver des amis de longue date.  Alors pourquoi pas en 2018?  Pas besoin de prendre la voiture pour partir à l’aventure… Ni de suivre le dictât de la minceur qui court partout dans les magazines de mode car chaque femme à en elle un trésor inestimable sa beauté intérieure… même si certaines le cache derrière de l’aigreur et de la rancoeur…

J’ai lu sur un mur Facebook ce matin, les vacances, c’est faire du tourisme là où l’on vit, c’est tellement vrai…

 

 

 

 


2 réactions au sujet de « Rondeur et Condescendance »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils